Attention, ça va trancher !

Publié le par Campeo

scie-circulaire.jpgCampagne de caniveau…..Campagne de petit niveau….

Depuis une semaine, j’ai décidé de renouer le contact avec mes amis. Celles et ceux que j’avais un peu délaissés pour me consacrer à mon boulot et aussi à la politique, très prenante ces derniers temps.

Coups de fil, apéros, déjeuners, ça fait du bien de retrouver mes proches fidèles qui me supportent depuis 26 ans pour certains….
Et pour tous, c’est difficile. Difficile pour tout le monde sans exception aucune : baisse de salaire, chômage, création d’entreprise compliquée, pression, stress, impossibilité de concilier vie professionnelle et vie de famille, fin de droits... Et je ne parle pas que de mes amis. L’ensemble des personnes que je rencontre depuis quelques mois tient le même discours.

Mes amis, leur dis-je, ne vous inquiétez pas, la politique va nous sauver ! D’ailleurs, ce sont bientôt les élections régionales. Un scrutin local, proche de vous, destiné à améliorer votre quotidien, à bonifier vos déplacements pour votre boulot ou vos recherches d’emploi, à améliorer l’enseignement de vos enfants, à développer l’économie et l’emploi, à compléter votre formation…

Las ! Je sens bien que je ne suis pas crédible ! Chaque fois que je lance ce sujet, je vois mon vis-à-vis ouvrir des yeux tout ronds, se marrer et même, parfois, me prendre pour un pathétique et incorrigible naïf….
Mais pourquoi ? Pourquoi diable une telle distance face aux efforts colossaux déployés par nos femmes et hommes politiques dans cette campagne (sic) ?

Force est de constater qu’en prenant un peu de recul, en oubliant parfois le fait que je baigne quotidiennement dans les infos et échanges politiques, et en me mettant 5mn à leur place, ce n’est pas folichon !!

> Accusations nauséabondes en tous genres...
> Réponse du berger à la bergère (non, c’est pas moi le plus méchant, c’est toi…).
> Erreurs en pagaille dans les déclarations et l'organisation des campagnes.
> Débat mal ficelé.
> Polémique largement relayée entre Nicolas Safrkozy et Dominique de Vilepin.
> Choix discutables des dernières nominations faite par le Président de la République, le ton gronde chez les militants.
> Manque de motivation des militants découragés.
> Querelles internes au cours de la constitution des listes ou pour les négociations en vue du PS, du Modem et des Verts pour le second tour.
> Programme dont les propositions novatrices existent de fait déjà dans la région concernée.
> Anathèmes du style : “développer l’économie”, “soutenir les entreprises”, “réduire les impôts”….
> Campagne (mal) menée uniquement sur Facebook….
> Assurance de victoire affichée par avance par certains.

Bref. Encore une fois, les mouvements politiques parlent avant tout……..d’eux !

Attention, ça va trancher !

Dichotomie entre un électorat en attente, évoluant dans la “vraie vie”, les difficultés quotidiennes et les changements du monde qui les entoure et un monde politique en retard, qui ne trouve plus le bon discours, ne comprend plus ce qui se passe, pense qu’il a déjà gagné (ou perdu) le scrutin (alors, à quoi bon se remuer ?), qui n’ose pas dire ce qu’il pense tout enfermé qu’il est dans un appareil qu’il ne peut (ni n'ose) contester… Deux mondes qui évoluent en parallèle sans jamais se croiser…

Resultat ? Un désintérêt profond. On prévoit tout juste 50% de participation pour ces élections régionales. Il y a donc un véritable problème ! Encore une fois, si les français ne se passionnent plus pour les élections locales, c’est qu’ils  ne croient vraiment plus en la capacité de leurs représentants politiques à les aider et les diriger ! C’est grave !

Gageons que ce virus pourra se propager ensuite à d’autres scrutins, à commencer par les présidentielles, voire les municipales….
On appelle cela se tirer une balle dans le pied ou encore scier la branche sur laquelle on est assis.
Tout ça ressemble à un véritable gâchis.

Tiens, j’entends finalement certains de mes amis qui réagissent : “tais toi, de toute façon, on s’en fout des régionales. Les candidats ne resteront que 4 ans… L’important, ce sont les présidentielles. Et pour les législatives on verra bien. Peut-être une nouvelle cohabitation, comme ça on restera dans le consensus mou”. De toute façon certains partis on fait l'impasse sur les régionales pour se concentrer sur la suite.....

Bon, alors dans ce cas, tout va bien, pas la peine d’en faire une thèse !

Publié dans Les mots Campeo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

doly 04/03/2010 14:53


En effet, ils feraient mieux de s'intéresser au sort des association pour l'emploi et l'insertion dans les quartier qui se trouvent quasiment toutes en situation très difficile. Si il y a un sujet
pour les régionales, c'est bien l'emploi ...
des jeunes...des quartiers.
A bon entendeur /